Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
professeur.bernard.lebeau.over-blog.com

Euthanasieur. Faut-il créer un nouveau métier ?

FIN de VIE en RÉANIMATION: OUI à Bertrand GUIDET

FIN de VIE en RÉANIMATION: OUI à Bertrand GUIDET

"Réanimer" est le 70ème verbe de mon livre "...Et à la fin sera le Verbe". "Limitation et arrêt de traitement en réanimation " était avant-hier matin l'intitulé du webimaire de la FHF (Fondation Hospitalière de France), animé par Bertrand Guidet. Durant une heure, cet homme de terrain, chef du service de réanimation de l'hôpital Saint-Antoine à Paris, a souligné la fréquence de ces deux situations décisionnelles et son augmentation entre 1999-2000 et 2015-2016, passant de 40 à 50 % pour les décisions de limitation, de 25 à 39% pour celles d'arrêt de traitement. Le délai entre la décision d'arrêt et la survenue du décès s'est raccourci, passant en moyenne de 4 à 2 jours. Décider d'une limitation ne mène pas toujours à la mort, près de 50% des patients restant en vie à un mois. L'âge du patient est le facteur prédictif majeur de décès mais il n'est pas exclusif. En dehors de ses données chiffrées, cet exposé soulignait l'importance du respect de règles comportementales dans de telles situations: prise de connaissance des souhaits du patient, contact avec les familles et la personne de confiance, implication collective de l'équipe soignante. Il rappelait aussi les apports de la loi Léonetti-Clayes tout en reconnaissant ses insuffisances, voire ses contradictions.

Une excellente mise au point sur un sujet qui ne doit pas rester tabou!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article