Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
professeur.bernard.lebeau.over-blog.com

Euthanasieur. Faut-il créer un nouveau métier ?

UN LIVRE, UN JEU, UN CADEAU

UN LIVRE, UN JEU, UN CADEAU

"Verbes d'Histoire", avant-dernier paru dans ma série de verbes "Essayer de transmettre", vous fait jouer à "Qui suis-je?" à la lecture des indices que vous transmettent soixante personnages historiques. On peut y jouer en solitaire ou, plus cocasse, en couple ou en groupe. C'est un cadeau sympathique qui laisse une trace d'amitié. Pour aller en ce sens, je vous offre le début d'un verbe de ce livre dont le héros a été dans ce blog récemment évoqué: 

"Je suis né le 19 mai 1925. Mon prénom est Saloth et mon nom est Sâr mais ce ne sont pas ceux qui sont restés dans l’histoire, donc dans vos mémoires. Mon grand-père Phem s'était enrichi dans le commerce de produits agricoles au milieu du dix-neuvième siècle. Il avait participé à une révolte contre les Français en 1885-1886 et y avait été tué lors d’une embuscade. Rancœur héréditaire ! Mon père Loth a changé notre nom en Phem Saloth à l'établissement de la colonisation française. Ma tante Cheng a servi la fille du roi Norodom Ier ; elle est devenue dans les années 1920 l'une des concubines du futur roi Sisowath Monivong, tout comme plus tard ma sœur Roeung. J’ai eu huit frères et sœurs. Mon frère aîné Suoung a été officier du palais à vie à partir de 1930. J’étais d’une famille de notables paysans, établis dans la province de Kampong Thom, possédant l'une des plus belles maisons du village ainsi que vingt-cinq hectares de rizières. La superstition et la magie tenaient une place très importante au quotidien de notre foyer mais nous restions respectueux de notre religion, le bouddhisme theravada, et dans le culte de notre roi, cet être supérieur...

À vous de deviner!

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article