Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
professeur.bernard.lebeau.over-blog.com

Euthanasieur. Faut-il créer un nouveau métier ?

ZEMMOUR CONTRE L'EUTHANASIE

ZEMMOUR CONTRE L'EUTHANASIE

Hier soir sur France 2, dans l'émission "Présidentielles 2022", visible en replay, Éric Zemmour était invité pendant plus de deux heures à présenter son programme de candidature à la succession d'Emmanuel Macron. Ce journaliste sait manier le verbe. Orateur habile à user de la phrase blessante, il souhaite pourfendre ses adversaires par le mot qui fait mal. À l'inverse de lui qui se croit obligé d'avoir une opinion tranchée sur tout, je ne critique ici que sa réponse à la question qui lui été posée sur l'aide à la fin de vie, conjointement à celles sur la peine de mort, l'avortement, la procréation médicalement assistée: " Faut-il faire avancer la loi d'aide à la fin de vie?" Prudent dans sa réponse, il souligne d'abord que cette question est délicate, qu'elle nous concerne tous, que la loi gagnerait possiblement à être améliorée... Bien documenté, il sait que plus de 80% des Français sont pour une loi plus libertaire! Brutalement et sans argumenter, il affirme ensuite: "Je suis contre l'euthanasie", dévoilant sa pensée, sa volonté de ne pas décevoir son électorat conservateur, mais affichant aussi sa méconnaissance du problème!

Il n'y a pas à être pour ou contre l'euthanasie: elle existe! Il y a nécessité de changer les mentalités en faisant savoir que l'euthanasie est, par définition première, un acte plus vaste que la seule aide médicale active à mourir. Elle associe quatre éléments: l'accompagnement, les soins palliatifs, l'aide passive à la mort en évitant tout acharnement thérapeutique et, si nécessaire, sous un strict contrôle, l'aide active à la mort, à mon avis par prescription et acte médicaux plus que par suicide assisté. Le plus souvent hélas, dans l'expression journalistique, "euthanasie" se limite péjorativement à la mise à mort des malades, à un crime commis par les soignants! La loi actuelle accepte le "laisser mourir" mais condamne le "faire mourir", pourtant nécessaire à nombre de patients qui réclament cette aide et vont actuellement à l'étranger pour mourir en paix, s'ils en ont les moyens financiers. Honte à de soi-disant républicains qui bafouent nos droits de liberté, d'égalité et de fraternité!

Les Français, dans leur grande majorité, attendent depuis trop longtemps ce progrès législatif. Chaque candidat devra s'exprimer sur cette question. Je ne voterai pas pour celles ou ceux qui sont ou qui seront contre le respect de notre liberté individuelle face à la fin de vie. Pour cela, et avec sans doute d'autres arguments, je ne voterai pas pour Monsieur Zemmour! 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article